Médecine de laboratoire

L’accès aux services de médecine de laboratoire est crucial pour le diagnostic et le traitement des patients, car il a un grand impact sur les résultats de santé d’un patient :

  • Le diagnostic et l’identification précoces des infections et des maladies empêchent l’état de santé de se dégrader davantage.
  • Les patients peuvent obtenir le traitement jugé le plus approprié d’après les résultats des analyses et ainsi se rétablir plus rapidement.
  • On peut identifier les patients à risque de maladies génétiques ou présentant de telles maladies (p. ex., le gène du cancer du sein) et ceux-ci peuvent alors prendre les mesures de prévention ou d’intervention précoces appropriées.
  • Les patients ont une meilleure qualité de vie.
  •  

Les objectifs du RLISS en matière d’intégration des services de médecine de laboratoire sont les suivants :

  • assurer un accès rapide à des services de laboratoire de grande qualité;
  • améliorer la qualité de vie et le traitement grâce à l’obtention de services de laboratoire;
  • assurer la prestation cohérente et normalisée de services de médecine de laboratoire intégrés et de grande qualité dans le RLISS, avec un bon rendement des dollars investis.

Le réseau et le conseil des laboratoires, de même que les directeurs médicaux des laboratoires du RLISS de Hamilton Niagara Haldimand Brant, s’attachent à instaurer un programme régional intégré de médecine de laboratoire qui cherche à améliorer la qualité des soins dispensés à tous les patients de la région du RLISS.

Les objectifs du réseau de la médecine de laboratoire sont les suivants :

  • Élaborer une vision commune et un mandat clairement défini pour tous les laboratoires des hôpitaux du RLISS.
  • Améliorer à moindre coût la qualité et les résultats pour les patients en assurant que les analyses appropriées sont effectuées au moment approprié.
  • Mettre en œuvre des plans d’amélioration de la qualité normalisés pour les programmes de laboratoire.
  • Effectuer une évaluation régionale des besoins en matière de services génétiques.
  • Mettre sur pied un groupe de travail sur la médecine transfusionnelle ayant comme priorité d’améliorer la normalisation et les efficiences.
  • Élaborer un plan de mise en œuvre pour mettre à jour la technologie de laboratoire hématologique dans tous les laboratoires des hôpitaux du RLISS.
  • Procéder à une étude des besoins d’analyses de laboratoire et à la mise au point de nouvelles analyses et ajouter des analyses aux services de laboratoire au besoin.
  • Normaliser les ensembles d’ordonnances médicales pour assurer que les patients subissent les analyses les plus appropriées.
  • Effectuer une surveillance et une analyse du rendement à tous les sites de médecine de laboratoire pour assurer une qualité uniforme et des soins en temps opportun.

Réseau et conseil des laboratoires

Le réseau et le conseil des laboratoires collaborent à la mise en place d’un programme régional intégré de laboratoire afin d’uniformiser et de normaliser la qualité et les soins dans tous les laboratoires des hôpitaux.

Le RLISS encourage les partenariats entre tous les hôpitaux qui offrent actuellement des services de médecine de laboratoire. Le réseau de la médecine de laboratoire se compose de dirigeants de tous les hôpitaux de la région du RLISS qui offrent des services de laboratoire et comprend des professeurs de l’Université McMaster :  

  • Hamilton Health Sciences
  • Système de santé de Niagara (fournit des services de laboratoire au Centre de santé et de réadaptation Hôtel‑Dieu‑Shaver)
  • Centre de soins de santé St-Joseph de Hamilton
  • Brant Community Healthcare System
  • Hôpital Joseph Brant
  • Hôpital général de Norfolk
  • Hôpital général de Haldimand‑Ouest
  • Hôpital War Memorial de Haldimand
  • Université McMaster

Directeurs médicaux des laboratoires

Les directeurs médicaux des laboratoires ont normalisé les valeurs critiques de laboratoire à l’échelle de la région du RLISS. Les valeurs critiques de laboratoire sont définies comme étant des valeurs qui se situent à l’extérieur de la fourchette normale/saine à un niveau tel que la sécurité du patient est immédiatement menacée. Toutes les valeurs critiques qui ont été normalisées ont aussi été approuvées par le comité directeur médical de chaque hôpital.

Apprenez-en plus

À propos de la médecine de laboratoire

Dans un laboratoire médical, on analyse des échantillons de sang, de cellules ou de tissus (échantillons cliniques) pour obtenir des renseignements sur la santé d’un patient. Ces renseignements contribuent au diagnostic, au traitement et à la prévention des maladies.

Les équipes de médecine de laboratoire se composent de médecins, scientifiques, technologues médicaux, laborantins, biologistes, chimistes, microbiologistes, généticiens et autres spécialistes expérimentés travaillant en collaboration dans de nombreux laboratoires du RLISS pour appuyer les patients. Bien que vous voyiez rarement ces professionnels, le travail qu’ils accomplissent est d’une importance vitale, car il soutient les soins donnés à chaque patient dans la collectivité. 

Les professionnels de la médecine de laboratoire effectuent diverses analyses de laboratoire, assurent la qualité des résultats des analyses et expliquent la signification des résultats des analyses de laboratoire dans le but d’améliorer la qualité des soins aux patients.

 

Environ 13 millions d’analyses de laboratoire sont réalisées chaque année dans le RLISS de Hamilton Niagara Haldimand Brant

Grâce aux programmes de médecine de laboratoire, il est possible d’effectuer des analyses spécialisées qui améliorent la qualité des soins dispensés aux patients et ont un impact positif sur leurs résultats de santé. Voici quelques exemples d’analyses de laboratoire spécialisées :

  • Détection des cellules anormales qui causent la leucémie (cytopathologie) ou des tissus corporels malades (histopathologie)
  • Identification du type de bactérie causant une infection (microbiologie clinique), ce qui permet d’avoir recours à la thérapie médicamenteuse la plus appropriée
  • Évaluations du sang, de la moelle osseuse et des ganglions lymphatiques (hématopathologie)
  • Dépistage du cancer du sein et détection des marqueurs d’ADN des maladies génétiques (génétique de laboratoire) 
  • Transfusions sanguines pour remplacer le sang perdu pendant une intervention chirurgicale ou une maladie (médecine transfusionnelle)