Troubles complexes et chroniques

Les progrès de la médecine au cours des dernières décennies, particulièrement dans le diagnostic et la gestion des maladies infectieuses et des maladies aiguës, ont eu pour effet d’allonger considérablement l’espérance de vie. Mais, bien que les Ontariens et Ontariennes vivent plus longtemps et en meilleure santé que jamais, la grande majorité des personnes âgées ont au moins une maladie chronique1.

Selon l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (2012), 18,9 % des résidents du RLISS de Hamilton Niagara Haldimand Brant ont plus d’une maladie chronique diagnostiquée, souffrant notamment d’insuffisance cardiaque congestive, de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou de diabète. Ce nombre devrait augmenter à mesure que la population du RLISS vieillit.

Les personnes atteintes de maladies chroniques utilisent souvent le système de santé, que ce soit dans les hôpitaux, les cliniques sans rendez-vous ou les cabinets des médecins de famille. Par conséquent, le RLISS élabore avec ses fournisseurs de services de santé et d’autres intervenants des programmes pour aider les gens à gérer leurs maladies chroniques chez eux.

Apprenez-en plus


 

1 Sinha (2012). Vivre bien et plus longtemps : Recommandations visant à contribuer à la Stratégie ontarienne pour le bien-être des personnes âgées